Régulation climatique

  • Vue d'ensemble
  • Outils et applis
  • FAQ
  • Études de cas
  • Vidéos

La météo est le principal facteur qui influence la demande de chaleur d’un bâtiment. Pendant les périodes froides, le bâtiment nécessite plus de chauffage et vice versa lorsque la brise environnante est plus chaude.

La température est en constante évolution et il en est de même de la charge thermique nécessaire au réchauffement d’une maison. La régulation en fonction de la température extérieure est par conséquent une méthode efficace pour réaliser des économies d’énergie. Nos régulateurs climatiques électroniques vous aident à réaliser de telles économies d’énergie grâce à une régulation intelligente du chauffage.

Régulation climatique dans les systèmes de chauffage urbain

L’alimentation en chaleur d’un bâtiment est obtenue lorsque la demande est satisfaite et sans excès de chaleur. Un régulateur électronique intelligent disposant d’une fonction de régulation en fonction de la température extérieure permet de régler proactivement l’alimentation en chaleur, afin d’assurer le maintien de cette dernière à un point constant, en détectant les variations de température extérieure. À l’inverse, un système de chauffage dépourvu de régulation en fonction de la température extérieure ne réagira qu’aux variations de température intérieure. Un tel système s’adaptera alors lentement aux variations extérieures. Les conséquences sont négatives à la fois en matière de confort d’utilisation et de rendement énergétique.

Comment cela fonctionne-t-il ?

La compensation en fonction de la température extérieure détecte un signal à partir d’une sonde de température extérieure positionnée à l’ombre du bâtiment. La sonde détecte la température réelle et, si nécessaire, le régulateur électronique ajuste l’alimentation en chaleur (température de départ) afin de refléter les nouvelles conditions. Le régulateur procédera également à l’ajustement de l’alimentation en chaleur des radiateurs et assurera le maintien des températures ambiantes. Ainsi, l’utilisateur ne se rendra même pas compte que la température extérieure a changé et il bénéficiera en permanence d’une température et d’un confort constants.

10 à 40 % d’économies d’énergie avec la régulation climatique électronique

Un rapport publié par COWI, société de conseil en sciences de l’environnement, estime que les économies d’énergie réalisées grâce à la régulation électronique en fonction de la température extérieure sont, pour les maisons unifamiliales, situées autour de 10 %, et peuvent parfois atteindre 40 %. Selon ce rapport, les maisons unifamiliales à forte consommation de chaleur bénéficient d’un retour sur investissement particulièrement rapide après l’installation de régulateurs climatiques électroniques.

En outre, les réglementations législatives relatives aux immeubles d'habitation et commerciaux prescrivent la régulation climatique. Par ailleurs, des règles similaires pour les maisons unifamiliales sont adoptées dans un nombre croissant de pays.

Un système de chauffage doté d’une régulation en fonction de la température extérieure peut disposer de fonctions supplémentaires, notamment :

  • limitation du débit et de la puissance ;
  • possibilité de limiter la température de retour primaire et/ou de départ secondaire ;
  • mise en place de fonctions de sécurité ;
  • fonction de réduction périodique de la température ;
  • capacités de transmission de données vers un système SCADA ou via un portail Web, par exemple ;
  • consignation des données de consommations énergétiques.

Les systèmes équipés d’un régulateur en fonction de la température extérieure sont principalement utilisés avec des systèmes de chauffage par radiateur ou plancher chauffant. 

Caractéristiques et avantages

Navigation aisée dans un menu à la structure intuitive grâce à la molette ou au bouton rotatif du régulateur ECL

Grâce à des raccords de câble améliorés et à un plus grand espace prévu pour le câblage, l’installation du régulateur ECL Comfort dans le système se fait rapidement et sans entrave

11 à 15 % d’économies sur la consommation d’énergie du bâtiment et réduction des émissions de CO2

Outils et applis

Outils logiciels

FAQ

La régulation à 2 points, également appelée commande marche-arrêt, est utilisée par un régulateur électronique ou un thermostat électrique pour allumer ou éteindre une chaudière à gaz, un brûleur à mazout, une pompe à chaleur, une pompe de circulation, un ventilateur, etc.

La sonde de température extérieure est connectée au maître. L’échec le plus courant est un paramètre oublié dans le menu d’adresse de l’esclave. Ce ne doit pas être l’adresse 15. Il peut s’agir de 0, 1, 2... 9. Outre la valeur de la température extérieure, l’esclave reçoit les informations du maître relatives à la date et à l’heure.

La résistance du câble entre la sonde de température et le régulateur ECL a une influence mineure sur la température mesurée, tout simplement.
La longueur maximale du type de câble en cuivre, disponible en différentes dimensions, pour un affichage de la température un degré plus élevé est de :
44 m @ 0,4 mm²
55 m @ 0,5 mm²
83 m @ 0,75 mm²
110 m @ 1,0 mm²
165 m @ 1,5 mm²
275 m @ 2,5 mm²

« Pt » représente le platine, un métal.
Quant au nombre « 1000 », il signifie 1 000 ohms à 0 °C.
L’« ohm » est l’unité qui exprime la résistance électrique. Le platine présente une caractéristique CTP (coefficient de température positif). Cela signifie que la résistance initiale du métal augmente à mesure que sa température augmente. La résistance augmente de 3,85 ohms par degré (sur l’échelle Celsius). Cette caractéristique est très linéaire dans la plage de température comprise entre -60 et 200 °C. Exemple : la mesure d’une résistance de 1 077 ohms correspond à une température de 20 °C.

Une différence de température en degrés sur l’échelle Celsius.
Exemple : à 10 heures, la température extérieure était de 14 °C et, à 13 heures, elle était de 19 °C. La température extérieure a augmenté de 5 K.

Du côté de l’approvisionnement en eau froide, le débit est constant. La vanne à 3 voies envoie une partie du débit dans l’échangeur de chaleur et une partie dans le port B de la vanne.
Ces deux débits sont différents en fonction de la demande de refroidissement.

Oui, c’est possible en combinant l’unité à distance ECA 31 à une application avec ECL 210 ou ECL 310. Dans l’affichage des favoris ECA, l’ECA 31 indiquera l’humidité relative.

L’ECA 32 est placé dans le socle de l’ECL 310. Communication avec l’ECL 310 : un dispositif de 2 x 5 broches mâles à l’arrière du régulateur ECL 310 se connecte au dispositif correspondant de 2 x 5 broches femelles de l’ECA 32, lorsque l’ECL 310 est placé dans son socle.

Les sondes de température, les entrées d’impulsions et les sorties analogiques sont raccordées via les bornes 49-62. Quatre sorties relais passent par les bornes 39-46.

L’ECA 32 est utilisé uniquement avec l’ECL 310 et avec les applications disposant de fonctions liées à l’ECA 32.

De plus, l’ECA 32 peut être utilisé comme module de surveillance :
six entrées de sonde de température (Pt 1000) ECL 310. Dans l’affichage des favoris ECA, l’ECA 31 indiquera l’humidité relative.

Un système maître-esclave est constitué de régulateurs ECL raccordés en interne via le bus ECL 485.

Le maître (adresse 15) envoie la température extérieure, l’heure et la date aux esclaves. Le maître peut recevoir la référence de la température de départ de la part des esclaves munis d’une adresse.
Les esclaves avec les adresses 0 et 1 à 9 écoutent (ils reçoivent des informations sur la température extérieure, l’heure et la date, envoyées par le maître).
Les esclaves avec les adresses 1 à 9 (une adresse pour chaque esclave) peuvent envoyer la référence de la température de départ au maître.

Deux au maximum. Cette limitation est due à la demande de puissance de chaque ECA 30.

Il s’agit d’un système maître-esclave avec des régulateurs ECL Comfort 110 raccordés en interne via le bus ECL.

La sonde de température extérieure est raccordée au maître. Via le bus ECL, le signal de la température extérieure est envoyé aux esclaves et à l’ECA 60/61.

Exemple :
plusieurs ECL 110 dans un bâtiment résidentiel peuvent avoir une sonde de température extérieure en commun.

L’ECL 110 ne peut pas être raccordé au réseau de bus ECL 485 avec l’ECL 210 ou l’ECL 310.

Dans la commande du circuit de chauffage de l’ECL 210 et 310, les paramètres 1x182 et 1x183 sont réglés sur 0.0.
La température ambiante est toujours affichée.

Après 20 minutes ou après le rétablissement de l’alimentation électrique, tous les paramètres sont verrouillés. Tous les paramètres peuvent encore être consultés.

Un écouteur est un régulateur esclave avec une adresse 0 dans un système maître-esclave. Un écouteur reçoit la température extérieure, l’heure et la date de la part du maître. Un écouteur ne peut pas être utilisé avec un ECA 30/31.

L’ECA 30/31 ne peut pas communiquer avec l’adresse 0 !

Vingt au total.
Lorsque l'écouteur n’a besoin que de recevoir le signal de la température extérieure, l’adresse doit être réglée sur « 0 ».

Lorsque l'écouteur doit recevoir le signal de la température extérieure et renvoyer la référence de la température de départ au maître, l’adresse doit être définie sur 1, 2... ou 9.

Non.
L’ECL 110 a un bus appelé bus ECL.
Les ECL 210 et 310 ont un autre bus, appelé bus ECL 485. Ces bus sont totalement différents.

Lors du téléchargement d’une application dans le régulateur ECL 210 et 310, la communication entre l’ECA 30 et l’ECL est lente.
Une fois l’application téléchargée dans le régulateur ECL, l’ECA 30 sera mis à jour et réagira beaucoup plus rapidement.

Procédure de configuration des régulateurs ECL Comfort (types B) avec un ECA 30.

Exemple :
3 régulateurs, ECL 210 B (sans afficheur ni numérotation).
Un maître : application A266.
Deux esclaves : application A260, adresses n° 1 et 2.
Un ECA 30.

Requêtes :
- Le maître doit envoyer la température extérieure aux esclaves.
- L’ECA 30 doit être utilisé pour configurer les 3 régulateurs ECL 210 B.
- L’ECA 30 doit être utilisé pour la surveillance.

Il est supposé que tous les raccordements des sondes, du bus ECL 485, des actionneurs et des pompes sont installés.
La sonde de température extérieure doit être raccordée au socle du régulateur maître.

Procédure :
1. Ne placer aucun régulateur ECL dans un socle.
2. Raccorder l’ECA 30 au bus ECL 485 (type de câble : 2 x paires torsadées).

S’assurer que les raccordements du bus ECL 485 partagent les bornes communes (30) et +12 V (31) pour toutes les parties inférieures avec les raccordements A et B de l’ECL 485.

3. Insérer le régulateur ECL qui doit communiquer avec le numéro d’esclave le plus bas (par exemple : « 1 ») dans son socle.

4. Mettre les unités sous tension. Les ECL et ECA 30 sont supposés être tout droit sortis de l’usine.

4.a. Si le régulateur n’est pas neuf, procéder comme suit :
Dans l’ECA 30 :
> ECA MENU > ECA factory > Reset ECL addr. > Reset ECL addr. > « Yes ».
Après 10 secondes, l’ECA revient au menu « ECA factory ». L’adresse ECL est maintenant réglée sur 15 (pour plus d’informations, voir le chapitre « Réinitialiser l’adresse ECL » à la fin de ce document).

4.b. Si l’ECA 30 n’est pas neuf, procéder comme suit :
> ECA MENU > ECA factory > ECA default > Restore factory > (choisir l’usine) > « Yes ».
Cela garantira que l’ECA a l’adresse A et qu’elle est raccordée à l’adresse 15 requise afin d’installer une application dans le régulateur ECL.

5. Insérer la clé d’application A260 dans le régulateur ECL (l’esclave).

6. Choisir la langue.

(le temps de réaction aux étapes 5 à 11 peut sembler long. Cela est dû au fait que le régulateur ECL et l’ECA 30 ne sont pas complètement synchronisés.)

7. Choisir l’application (impossible pour l’A260, car il n’y a qu’un seul sous-type).

8. Régler l’heure et la date.

9. Choisir « Next ».

10. L’écran affiche brièvement « Application A260.1 installed ».
- L’application est téléchargée.
- L’écran de l’ECA 30 n’est pas illuminé pendant 10 secondes.

11. L’écran affiche un menu relatif à l’application.

12. Après 10 à 30 secondes, un menu « Copy application » apparaît (l’ECA 30 doit connaître l’application ECL).

- Choisir « Yes »
(la procédure « Copy » prend quelques minutes).

13. (Donner un numéro d’adresse à l’esclave)
a. Sélectionner un menu ECL.
b. Choisir MENU.
c. Choisir « Common controller settings ».
d. Choisir « System ».
e. Choisir « Communication ».
f. Choisir « ECL 485 addr. ».
g. Sélectionner « ECL 485 addr. ».
- ID = 2048, la valeur réglée en usine est « 15 »
h. Remplacer l’adresse par le numéro d’adresse prévu pour cet esclave.
i. Après 5 secondes, le numéro d’adresse choisi devient « 0 ».
j. Après 5 secondes supplémentaires, l’écran retourne à « ECA MENU ».
- De plus, une icône représentant un régulateur avec une croix est affichée.
Cela signifie qu’il n’y a pas de communication entre le régulateur ECL et l’ECA 30. Aucun maître n’est présent sur le bus ECL 485.

14. (Configuration ECL suivante)
Insérer le régulateur ECL qui doit communiquer avec le numéro d’esclave suivant (par exemple : « 2 ») dans son socle.

15. (Configuration de l’ECA pour communiquer sur l’adresse 15)
a. Choisir « ECA MENU ».
b. Choisir « ECA system ».
c. Choisir « ECA communication ».
d. Choisir « Connection addr. ».
e. Régler la valeur sur « 15 ».
L’animation d’insertion de clé à partir du régulateur ECL est maintenant affichée sur l’ECA 30.

16. (téléchargement de l’application).
Suivre les points 6 à 13.
Si les esclaves 1 et 2 ont la même application (même version et même langue), il n’est pas nécessaire de copier l’application à nouveau (point 11).

17. (Configuration ECL suivante)
Insérer, dans son socle, le régulateur ECL qui doit être le maître (adresse n° 15).

18. Suivre les points 15.a à 15.e.

19. Suivre les points 6 à 12.

20. Le régulateur maître se voit attribuer l’adresse 15 dès l’usine, il n’est donc pas nécessaire de lui attribuer une adresse.

21. L’ensemble de la communication est terminée.

22. (pour communiquer avec le maître ou les esclaves)
a. Choisir « ECA MENU ».
b. Choisir « ECA system ».
c. Choisir « ECA communication ».
d. Régler « Connection addr. » sur « 15 » (= maître), « 1 » (= esclave n° 1), « 2 » (= esclave n° 2).

Commentaires :
la communication avec les esclaves n’est possible que lorsqu’un maître (adresse 15) est présent dans le système.
Les versions les plus récentes de l’ECA 30 et 31 permettent de sélectionner le numéro d’esclave directement à partir de l’écran.

Réinitialiser l’adresse ECL :
La fonction « Reset ECL address » est une fonction d’urgence spéciale permettant de réinitialiser l’adresse ECL 485 de tous les régulateurs raccordés au réseau ECL 485 sur « 15 » (adresse maître). Cette fonction a été créée, car il est possible de changer l’adresse du maître en autre chose, ce qui laissera le réseau sans maître et le bus ECL 485 ne fonctionnera donc plus. Cela est essentiel si le régulateur maître est un régulateur aveugle qui a besoin d’une communication avec un ECA 30/31 pour pouvoir être utilisé.
Pour s’assurer que la fonction n’est pas utilisée, sauf en cas de nécessité, le menu « Reset ECL address » ne peut être activé que si :

* Le mode « Dead Connection » est activé (une seule barre dans la barre de navigation dans le coin inférieur droit de l’écran de l’ECA 30 ou 31).

* Un signal de diffusion de synchronisation maître n’a pas été reçu depuis au moins 25 secondes.

Lorsque le menu de réinitialisation est activé, l’ECA 30 ou 31 enverra des diffusions pseudo-maîtres pendant 10 secondes afin de sortir les régulateurs ECL d’une phase d’initialisation. L’ECA 30 ou 31 commencera alors à envoyer des commandes de changement d’adresse aux adresses ECL 485 1 à 14 (étant donné que dans certaines versions antérieures de l’ECL, il était possible de régler l’adresse sur 10-14). Cela prendra environ 15 secondes. Comme tous les régulateurs ECL du réseau ECL 485 verront leur adresse ECL 485 remplacée par « 15 », il est recommandé que tous les autres régulateurs, à l’exception du régulateur maître prévu, soient éteints (ou retirés de leur socle) avant que cette fonction ne soit activée. L’ensemble de l’opération prendra environ 25 secondes. Si plusieurs régulateurs se retrouvent avec l’adresse 15, ils risquent alors d’entrer en conflit. Il est donc nécessaire de vérifier et de réinitialiser manuellement les adresses ECL 485 des régulateurs esclaves après l’utilisation de cette fonction.

Non.
L’ECA 30 et l'ECA 31 sont conçus pour être utilisés avec les séries ECL 210 et 310.

La clé d’application A368 a été initialement créée avec les sous-types A368.1, A368.2, A368.3 et A368.4.

Depuis janvier 2014, la clé d’application A368 comprend deux sous-types supplémentaires : A368.5 et A368.6.

Principaux éléments de l’A368.5 :
F1 est un débitmètre permettant de mesurer le volume d’eau de remplissage. Les impulsions du débitmètre sont appliquées à l’entrée d’impulsions du module ECA 32.

S11 correspond au contrôle des températures de retour du chauffage secondaire.

S13 correspond au contrôle des températures de retour de la circulation d’eau chaude sanitaire.

Principaux éléments de l’A368.6 :

S2 correspond au contrôle des températures de retour du chauffage secondaire.

S8 correspond au contrôle des températures de retour de la circulation d’eau chaude sanitaire.

Une seule pompe de circulation ECS (P1).

Le guide de montage a été mis à jour.

Le guide d’installation en anglais a été mis à jour.

La clé d’application A247 a été initialement créée avec les sous-types A247.1, A247.2, A347.1 et A347.2.
Depuis janvier 2014, la clé d’application A247 comprend un sous-type supplémentaire : A247.3.

Principales différences par rapport à l’A247.1 :
aucune alarme.
S7 correspond à la sonde de température de charge ECS.
S4 correspond à la sonde de température de chauffage ECS.
P2 correspond à la pompe de circulation du circuit primaire ECS.
P4 correspond à la pompe de charge ECS.

Le guide de montage a été mis à jour.
Le guide d’installation n’a pas encore été mis à jour.

Malheureusement, nous avons observé, sur certains socles d’ECL 210, que le bornier de droite est placé à l’envers. Cela signifie que l’ECL 210 ne voit pas correctement les sondes de température.
Dans la bonne position, deux espaces de borne sont situés au-dessus et en dessous du bornier.
Depuis le début de l’année 2012, la ligne de production teste la bonne position du bornier.

Étant donné que l’ECA 60 n’est plus disponible et que l’ECA 61 est réservé à la maintenance, nous ne pouvons faire aucune offre pour le moment (août 2014), malgré la sonde d’ambiance ESM-10.

Études de cas

  • Leanheat_Chauffage_Immeuble_Danfoss_Inetlligencce_Artificielle
    Leanheat rend les immeubles intelligents

    En Europe, 30% des consommations totales d'énergie sont utilisées pour la simple chauffe des immeubles. Danfoss a la solution pour réduire les dépenses énergétiques et pour améliorer le confort dans les appartements avec le logiciel Leanheat.

  • Réduction des émissions de CO² à hauteur de 15 700 tonnes par an grâce à une installation de chauffage solaire
    Réduction des émissions de CO² à hauteur de 15 700 tonnes par an grâce à une installation de chauffage solaire

    La plus grande centrale de chauffage solaire au monde à Silkeborg, au Danemark, utilise l'énergie pour chauffer les maisons et les lieux de travail de 40 000 citoyens. Elle fournit 18 à 20 % de la consommation annuelle de chaleur de la ville de Silkeborg, au Danemark, dont l'objectif ambitieux n'est autre que d'atteindre la neutralité CO² en matière de production de chaleur à l'horizon 2030.

Vidéos